Le guide de votre bien-être à domicile

Chambre de bébé

Actualités

Bébés : de simples précautions pour en finir avec les accidents domestiques

D’après le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès, les accidents domestiques ont causé la mort de 236 enfants en 2009. Dans son premier point d’étape de travail sur la prévention de ces accidents paru le 21 décembre 2012, l’Institut de Veille Sanitaire ou IVS confirme qu’un tiers des accidents sont évitables et incite les adultes à améliorer leur vigilance et prendre en compte les comportements des enfants qui évoluent suivant leurs âges.

Pour les bébés de moins de 12 mois, la plupart des accidents mortels surviennent dans la chambre et sont accentués par un manque de surveillance ou un geste déplacé des adultes : couchage et literie inadaptés qui créent un étouffement, noyade dans un bain en solitaire. Au fur et à mesure que le bébé grandit, il est exposé à des risques mortels dans la cuisine. L’enfant de 3 mois peut se blesser car il commence à attraper des objets tandis que la suffocation est caractéristique des bébés qui marchent à quatre pâtes.

Entre 9 et 24 mois, le petit être adopte la position debout et teste les hauteurs. C’est là que surviennent les défenestrations, les chutes et les accidents avec les produits ménagers.

Pour les enfants de 3 ans, les dangers se situent surtout au niveau de l’incapacité à franchir des obstacles typiques comme les escaliers et les portes fermées.

A cinq ans, l’enfant fait face aux « incapacités liées au développement psychomoteur » comme l’inconscience du danger encouru.

Entre 5 à 9 ans, les enfants aiment prendre des risques et les accidents surviennent surtout à l’extérieur du domicile familial.

Enfin, l’IVS insiste surtout pour les petits garçons qui sont plus sujets aux accidents de la vie courante car ils sont plus curieux et les parents ont tendance leur accorder plus de liberté.