Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Chambre de bébé : mise en garde contre les coussins de positionnement

Pour éviter les risques d’étouffement des nourrissons, les autorités sanitaires américaines viennent de sortir une note d’interdiction des coussins de positionnements utilisés pour maintenir les nouveaux nés sur le dos. Cette pratique est appréciée par les parents qui craignent les changements de position de leurs enfants qui dorment touts seuls dans leurs chambres.

Des faits prouvés

Selon les données de la commission américaine pour la sécurité des consommateurs, ces objets ont provoqué la mort de 13 nourrissons depuis 1997 et une première interdiction a été établie en 2010. Suite à la sensibilisation, les fabricants ont confirmé que leurs coussins sont indispensables dans la lutte contre la mort subite du nourrisson qui entraine près de 2000 décès par an en Amérique. Mais l’organisme a enregistré des cas d’accidents irrémédiables auprès de bébés de quatre mois étouffés car ils ont roulé sur leur ventre et n’ont pas pu se relever à cause du blocage des coussins et du bord de lit.

La commission pour la sécurité des consommateurs a aussi enregistré des témoignages de parents et de nourrices qui ont retrouvés les bébés dans des positons dangereuses malgré l’utilisation des coussins de positionnement destinés à maintenir le tout petit sur le dos ou sur le côté. En tant que présidente de la dite organisme, Inez Tenenbaum confirme dans son communiqué qu’il est impératif de prendre en compte ces données et arrêter l’utilisation des coussins de positionnement pour les enfants. Pour plus de sécurité, elle conseille les lits à barreaux et éviter d’encombrer le lit avec d’autres objets potentiellement dangereux comme les oreillers, les coussins, les jouets et les peluches.