Le guide de votre bien-être à domicile

Chambre de bébé

Actualités

Sommeil bébé : les dangers du co- dodo

L’enfant de moins de 3 mois doit avoir son propre lit selon l’Administration des affaires sociales en Suède même si la majorité des suédois opte pour cette pratique. Le sommeil partagé présente de nombreux risque de mort subite du nourrisson car plusieurs facteurs y sont liés.

La Suède renonce à ses habitudes. Avec la déclaration de l’Administration des affaires sociales, le pays, championne du co-dodo, préfère maintenant laisser dormir bébé dans son propre lit. En effet, cette pratique serait dangereuse car elle peut être à l’origine de la mort subite du nourrisson. Si en 2011, 65% des parents suédois ont choisi le co-dodo pour veiller sur le bien-être de leur bébé, cette année, le chiffre serait en baisse. L’année dernière, un sondage effectué par le magazine Mama a souligné que 29% des mères suédoises admettent avoir déjà pratiqué des relations sexuelles avec le bébé qui dort dans le même lit. Bien que le nourrisson ne soit pas encore conscient de ce qui se passe autour de lit, cette pratique n’est pas recommandée. Dans les ébats amoureux, il est possible de ne plus se maitriser au point d’oublier l’enfant qui dort juste à côté. C’est une pratique à risque.

D’ailleurs les chiffres sont alarmants concernant les décès dus au co-dodo. D’après les statistiques publiées dans le British Medical Journal en mai, 22% des décès sur 1 500 cas de mort subite ont eu lieu dans le lit des parents. Le co-dodo augmenterait les risques d’étouffements ou de chutes par cinq. La meilleure option au co-dodo serait donc de mettre le bébé dans la même chambre mais pas dans le même lit.